Le choix du hardware pour jeedom

Le choix du hardware pour jeedom

texte alternatif
Table des matières.

Le choix du hardware pour jeedom. Lorsque nous souhaitons commencer l’aventure jeedom, la première question qui revient le plus souvent c’est quel type de support utiliser ???

Pour faire simple, il existe quatre hardwares possibles, de plug&play à DIY (que l’on assemble seul) qui sont :

  • la box smart de jeedom SAS
  • le Raspberry pi
  • le Mini PC
  • le serveur

Nous allons essayer de voir les pour et contre de chacunes des solutions évoquées.

1. La box Smart de Jeedom

Commençons par la box smart de jeedom SAS, box plug&play qui est livrée en étant prête à fonctionner et avec le pack power qui contient les plugins alarme et rfxcom.

La box est basée sur un odroid C2 possédant un quad core cadencé à 1,5ghz, 2g de ram et un emmc de 8go. En plus du pack power qui permet l’accès depuis l’extérieur, elle est livrée avec soit une antenne zwave+, soit une antenne enocean.

L’avantage de cette box réside dans son système plug and play dès la sortie de boite on branche est l’aventure jeedom peut commencer. Par contre, ce plug and play a un coût 235 Euros.

https://www.domadoo.fr/fr/box-domotique/3959-jeedom-controleur-domotique-jeedom-smart-z-wave.html

Box smart

2.Le Raspberry

Deuxième hardware, le Raspberry pi. Nous allons nous concentrer sur le pi 4 4Go, modèle répondant le mieux à jeedom. Avec ce type de carte, jeedom devient complètement DIY…

La carte est basée sur un quadcore cadence a 1,5Ghz épaulé par 4Go de RAM. La carte possède le Bluetooth et le wifi5. Elle possède aussi des ports GPIO pouvant être utilise via le plugin jeeduino.

Pour arriver à lancer jeedom, il faut investir dans un ssd et un boitier afin de stabiliser l’installation et éviter les problèmes de micro sd corrompu. Le cout de l’operation peut varier d’une cinquantaine d’euros a 150 euros suivant le modèle de boitier, préférence pour un boitier ventirad car le rapsberry chauffe lors d’une utilistaion prolongée et un ssd msata sur carte X857 le tout pour 55 euros. Une fois branchée, l’installation de jeedom peut commencer soit via l’image fournie par jeedom soit en installant raspiOS et en lançant le script d’installation.

https://www.kubii.fr/cartes-raspberry-pi/2772-nouveau-raspberry-pi-4-modele-b-4gb-kubii-0765756931182.html

https://fr.aliexpress.com/item/4000051492209.html?spm=a2g0s.9042311.0.0.27426c37S1uLiT

https://amzn.to/2P22SQa

Raspberry Pi 4

3.Le mini Pc

Avant dernier support, le Mini PC son principal avantage: la virtualisation de plusieurs Virtual machines (VM) et/ou contenaires (docker).

Il en existe plusieurs modèles différents de 250 euros a plus de 1000 euros…. Un des avantages du mini PC est sa polyvalence, couplé au système de virtualisation, notamment PROXMOX, il permet de virtualiser plusieurs systèmes en parallèle. Il est ainsi possible faire tourner plusieurs VM, une pour jeedom, une pour zigbee2mqtt et une pour blea …. Un autre avantage du mini PC et sa faible consommation énergétique, la majorité ayant un bloc alimentation externe consommant 60 à 90w.

Il existe aussi quelques désavantages à ce système : une évolution hardware compliquée car les composants sont en partie soudés, installation de jeedom via le script sur une version de debian 10, impliquant d’avoir quelques bases d’UNIX (Debian).

Pour exemple voici le nuc qui me sert a faire tourner jeedom, zigbee2mqtt et blea sur 3 VMs distinctes. Je suis partris sur un CPU AMD car le rapport prix/performance est plus intéressant pour cette marque.

16GB DDR4 256GB NVMe + Ryzen 7 2700U

https://fr.aliexpress.com/item/4001270418432.html?spm=a2g0s.9042311.0.0.27426c378NPVCG

NUC Intel

4.Le serveur

Dernier hardware, le plus puissant, le plus polyvalent mais aussi le plus cher en terme de consomation electrique: le serveur.

On y met ce qu’on veut dedans autant pour les composants que les VMs : eyemotion, jeedom, openmediavault ….
Modifiable a souhait en terme de materiel (disque dur, ram, cpu…) il permet une futur evolution sur cette configuration.

L’inconvénient de ce système réside dans le fait qu’il faut connaitre le hardware en plus de tout le reste.

Serveur

5. Récapitulatif

HARDWAREAvantagesInconvénientsTarif
Box smartPlug&Play
Pack power
Stockage emmc
Peu évolutif
Tarif
235€
Pi 4 4GoDIYStockage de base microsd
Connaissance software
125€
Mini PCRapport qualité/prix
Polyvalence
Prix suivant les modèles
Connaissance software
A partir de
250€
ServeurPerformance
Polyvalence
Evolutif
Prix
Connaissance hardware
Connaissance software
A partir de 
450€

6.Conclusion

En conclusion, le modèle choisi dépendra du niveau de compétences autant hardware que software, mais aussi du besoin.

Une box smart ou un pi, sera suffisant aux personnes voulant juste une domtique simple et légère (gestion des volets, température, une alarme et lumières).

Un Mini PC conviendra aux personnes qui veulent avoir une domotique évolutive, utilisation similaire à un pi mais auquel vient s’ajouter un peu de vidéosurveillance ou déporter un serveur comme zigbee2mqtt (ou autre) afin d’éviter une restauration complète des 2 serveurs en cas d’avaries.

Un serveur s’orientera plus vers un public averti, ayant des connaissances en soft et hardware. Il permet une utilisation de plusieurs VMs du serveur domotique au NAS en passant par la vidéosurveillance….

Voilà, j’espère avoir pu répondre à vos questions via ce petit récapitulatif.

Anthony, fils spirituel de Carlos et d’Annie Cordy