Sauvegarder son Jeedom

Sauvegarder son Jeedom

Jeedom crée une sauvegarde toutes les nuits et les stocke en local sur son système.

Très pratique pour restaurer mais si on subit un crash SD ou HDD ( Mécanique ou SSD ) on perd aussi les sauvegardes. Et là c’est le drame…..

Il existe plusieurs méthodes pour sécuriser ses sauvegardes. Dans ce tutoriel je vais vous expliquer ce que j’ai mis en place chez moi.

  • Paramétrage sauvegarde local Jeedom
  • Utilisation du Plugin “Cloudsync Pro” ( externalisation de la sauvegarde )
  • Scénario pour automatiser le processus

Paramétrage de la Sauvegarde Local de Jeedom.


Tout d’abord nous allons vérifier le paramétrage de la Sauvegarde de Jeedom.


Ensuite sur l’écran suivant nous allons définir le “Nombre de jours de mémorisation des sauvegardes”


J’ai fait le choix de mettre 3 car étant donné que nous externalisons les sauvegarde pas la peine d’en garder trop sur Jeedom. Vous pouvez bien-sûr mettre le nombre que vous voulez.

Apres modification pensez à “Sauvegarder”

Utilisation du Plugin CloudSync Pro.


Pour faire notre Externalisation nous allons utiliser le Plugin “Cloudsync Pro”


Passer par la gestion des plugins


Dans le champ recherche taper ” cloud” puis cliquer sur la loupe et enfin cliquer sur le plugin “CloudSync Pro”


Et cliquer sur “Installer Stable”


Activer le plugin

et installer les dépendances.

1 – Paramétrer une sauvegarde sur FTP:


Etant heureux possesseur d’un Nas Synology, je transferts chaque jour les sauvegarde jeedom sur celui-ci.


Comme tout bon NAS qui se respecte il intègre un serveur FTP, j’utilise donc cette méthode pour le transfert.


Accéder au plugin sous Jeedom


Cliquer sur “Ajouter”


Donner un nom a l’équipement, Exemple “Sauvegarde FTP” et cliquer sur “D’accord”

  • Configurer l’onglet “Equipement”


Choisir “Type de Stockage” : FTP


Renseigner :

  • l’adresse FTP de votre serveur, il peut être local( comme chez moi ) mais aussi externe.
  • le Port FTP: par défaut 21 mais il peut être différent
  • le Couple Login et mot de passe qui vous permettent de vous connecter sur votre Serveur FTP
  • Configurer l’onglet “Commandes”


Cliquer 2 fois sur “Ajouter une Commande”


Vous devriez vous retrouver avec quelque chose comme suit :


Nommer la première commande ” Backup_FTP” par exemple

  • Taches : “Copie ( source vers destination)”
  • Source : “/var/www/html/backup” chemin par défaut où Jeedom stocke ses sauvegardes
  • Destination : “/home/bak-jeedom” Répertoire créé par vous sur votre serveur FTP pour accueillir vos sauvegardes ( A vous de choisir le nom qui convient)
  • Dans la partie “Inclusion des fichiers” vous pouvez mettre *.gz cela permettra de ne prendre que les sauvegarde et pas le fichier .htaccess par exemple dans votre sauvegarde ( Merci Jean-Alain pour l’astuce )


Vous avez fini cette Commande.


Nommer la deuxième commande ” Nettoyage_FTP” par exemple

  • Taches : “Suppression ( destination)”
  • Source : “Grisé” Dans ce mode Source est grisé
  • Destination : “/home/bak-jeedom” Répertoire créé par vous sur votre serveur FTP pour accueillir vos sauvegardes ( Le même que défini à la première commande)
  • Ancienneté (minimum) : “7d” J’ai personnellement décidé de garder 7 jours de rétention de sauvegarde mais on peut mettre plus ou moins ( à votre convenance ).

Une fois les 2 commandes configurées vous devriez avoir quelque chose comme suit :


Faite “sauvegarder”


Pour finir vous pouvez cliquer sur “tester” de la commande “Backup_ftp”

2 – Paramétrer une sauvegarde sur DROPBOX:

2.1 – Créer une application DROPBOX

Si vous n’avez pas de compte dropbox suivez le lien suivant pour en créer un.

https://db.tt/2rbL2XvvHz

Pour commencer il va falloir créer une application dropbox afin de récupérer un token indispensable au plugin cloudsync  pro pour fonctionner

Allez sur l’adresse suivante

https://www.dropbox.com/developers/apps/create

Enfin donner un nom à votre application exemple Backup_Jeedom_VotrePseudo

Cocher “I agree …” et Enfin Create App

Sur l’écran suivant votre application est créé il faut maintenant générer le token pour permettre à cloudsync pro de contacter votre application

Cliquer sur “Generate”

Votre Token est généré, copier-coller le dans un bloc note pour plus tard.

Vous pouvez fermer Dropbox application

2.2 – Création des commandes

Maintenant nous allons pouvoir configurer le plugin cloud sync pro pour utiliser DROPBOX

Accéder au plugin sous Jeedom

Cliquer sur “Ajouter”


Donner un nom a l’équipement, Exemple “Sauvegarde DROPBOX” et cliquer sur “D’accord”

  • Configurer l’onglet “Equipement”

Rentrer le token récupéré à l’étape d’avant.

  • Configurer l’onglet “Commandes”


Cliquer 2 fois sur “Ajouter une Commande”


Vous devriez vous retrouver avec quelque chose comme suit.


Nommer la première commande ” Backup_DROPBOX” par exemple

  • Taches : “Copie ( source vers destination)”
  • Source : “/var/www/html/backup” chemin par défaut où Jeedom stocke ses sauvegardes
  • Destination : “/BACK_JEEDOM/Maison” Répertoire créé par la sauvegarde dropbox (le nom est libre) pour accueillir vos sauvegardes ( A vous de choisir le nom qui convient)
  • Dans la partie “Inclusion des fichiers” vous pouvez mettre *.gz cela permettra de ne prendre que les sauvegarde et pas le fichier .htaccess par exemple dans votre sauvegarde ( Merci Jean-Alain pour l’astuce )


Vous avez fini cette Commande.


Nommer la deuxième commande ” Nettoyage_DROPBOX” par exemple

  • Taches : “Suppression ( destination)”
  • Source : “Grisé” Dans ce mode Source est grisé
  • Destination : ” /BACK_JEEDOM/Maison ” ( Le même que défini à la première commande)
  • Ancienneté (minimum) : “7d” J’ai personnellement décidé de garder 7 jours de rétention de sauvegarde mais on peut mettre plus ou moins ( à votre convenance ).

Une fois les 2 commandes configurées vous devriez avoir quelque chose comme suit :


Faites “sauvegarder”
Pour finir vous pouvez cliquer sur “tester” de la commande “Backup_DROPBOX”

3 – Sauvegarde Google Drive

Avant toute chose connectez vous sur votre Google Drive pour creer un repertoire dédié au sauvegardes Jeedom. Perso j’ai créer un répertoire “Sauvegardes_Jeedom”

3.1 – Créer un token

Pour commencer il va falloir créer une autorisation pour Rclone ( programme utilisé par CloudsyncPro ) et récupérer un token indispensable au plugin cloudsync  pro pour fonctionner

Allez sur l’adresse suivante

https://accounts.google.com/o/oauth2/auth?access_type=offline&client_id=202264815644.apps.googleusercontent.com&redirect_uri=urn:ietf:wg:oauth:2.0:oob&response_type=code&scope=https://www.googleapis.com/auth/drive&state=93c2bae7de5afb19ed549fd7fa4831f4

Sélectionner le compte Google que vous voulez utiliser.
Cliquez sur “Autoriser” pour accepter que Rclone effectue des action sur votre Drive
Copier Collez le Token dasn un Bloc note par exemples.
3.2 – Création des commandes

Maintenant nous allons pouvoir configurer le plugin cloud sync pro pour utiliser GOOGLE DRIVE

Accéder au plugin sous Jeedom

Cliquer sur “Ajouter”

Cliquez sur le + pour Ajouter un Objet.
Donner un nom a l’équipement, Exemple “Sauvegarde GDRIVE” et cliquer sur “OK”


  • Configurer l’onglet “Equipement”
  • Choisir Google Drive
  • Rentrer le token récupéré à l’étape d’avant.
  • Cocher “Renouvellement”

FAITE SAUVEGARDER

Vous Avez la bande Verte en haut qui vous dit que tous c’est bien passé et vous constatez que renouvellement n’est plus coché.. c’est normal il faut le cochez une fois pour généré un token definitif.
  • Configurer l’onglet “Commandes”


Cliquer 3 fois sur “Ajouter une Commande”


Vous devriez vous retrouver avec quelque chose comme suit.

Il vous reste a configurer comme ci dessus


Nommer la première commande ” Backup_Gdrive” par exemple

  • Taches : “Copie ( source vers destination)”
  • Source : “/var/www/html/backup” chemin par défaut où Jeedom stocke ses sauvegardes
  • Destination : “/Sauvegardes_Jeedom” Répertoire créé pour Stocker les sauvegarde Jeedom sur Google Drive (le nom est celui defini tout au début de la partie Google Drive).
  • Dans la partie “Inclusion des fichiers” vous pouvez mettre *.gz cela permettra de ne prendre que les sauvegarde et pas le fichier .htaccess par exemple dans votre sauvegarde ( Merci Jean-Alain pour l’astuce )


Vous avez fini la première Commande.


Nommer la deuxième commande ” Nettoyage_Gdrive” par exemple

  • Taches : “Suppression ( destination)”
  • Source : “Grisé” Dans ce mode Source est grisé
  • Destination : “/Sauvegardes_Jeedom” ( Le même que défini à la première commande)
  • Ancienneté (minimum) : “7d” J’ai personnellement décidé de garder 7 jours de rétention de sauvegarde mais on peut mettre plus ou moins ( à votre convenance ).

Vous avez fini la Deuxième Commande.


Nommer la troisième commande ” Purge_Gdrive” par exemple

  • Taches : “Purge ( destination)” permet de vider la corbeille de google drive
  • Source : “Grisé” Dans ce mode Source est grisé
  • Destination : “/Sauvegardes_Jeedom” ( Le même que défini à la première commande)

Faites “sauvegarder”
Pour finir vous pouvez cliquer sur “tester” de la commande “Backup_Gdrive”

La tâche s’exécute…
A la fin de la tache vous pouvez vérifier sur votre GDRIVE dasn le repertoire que vous avez créer que les fichier si trouve.



 4 – Créer un scenario

Maintenant que vos commandes sont faites nous pouvons passer au scénario pour automatiser .

Allez dans scénario

Ajouter un scénario

nommer le.. ,chez moi c’est Backup ( très original )

Configurer le comme ci dessous :

Mode : Provoqué

Déclencheur ( Evénement) : #end_backup# ce déclencheur permet de déclencher le scénario à la fin de la sauvegarde automatique de jeedom.

Dans l’onglet “Scénario”

Ajouter un bloc “Action” puis 2 actions

1 – Le backup vers DROPBOX Ou GDRIVE Ou Les 2

2 – Le Nettoyage de DROPBOX Ou GDRIVE Ou Les 2

3- La Purge ( Uniquement pour GDRIVE)

Vous pouvez bien sûr ajouter une action pour vous prévenir du bon déroulement du scénario.

5 – Erreurs Rencontrés

  1. Unable to write configuration file ‘/var/www/html/plugins/cloudsyncpro/core/config/rclone.conf’

Ce message signifie que le répertoire config n’existe pas il faut donc le créer a la main. Vous pouvez utiliser le plugin jeexplorer, vous déplacer dans le répertoire plugins/cloudsyncpro/core/ et clique droit créer un nouveau répertoire que vous appelé config. refaite le test ça devrait passer.

VOILA C’EST FINI

Stéphane BOUTHET

 

elementum ante. in ut Aenean ut id, risus.